On va courir :

No current events.

Traduction :
French Bulgarian Czech Dutch English Estonian German Hungarian Italian Latvian Lithuanian Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Ukrainian

Mazan 2011

Mazan c’est un peu la Mecque du SEAC, la course sacrée où viennent s’affronter les meilleurs, le temps d’un weekend. Celui qui gagne là-bas rentre parmi les Saints du Royaume de l’autocross. Outre une bonne mécanique, il faut aussi avoir un bon pilotage, un sacré tempérament, de la finesse, un peu d’opportunisme  et aussi un peu de chance ! Il faut tout réunir en même temps si vous voulez tenter votre chance, sinon vous n’en aurez aucune.
C’est ainsi que Saint Julien entra au Royaume il y a déjà 2 ans ! Mais pour alimenter son amour de l’autocross, il a décidé d’offrir une seconde vie à sa Mégane. Nouveau look branchée, c’est avec la coque dernière génération qu’elle sortira ce week-end. Toujours aux couleurs de Caterpillar, mais avec un nouveau cœur. La transplantation n’a pas été simple. L’équipe a vécu l’enfer depuis quelques semaines; Ce cœur qui ne voulait pas battre a monopolisé ses chirurgiens nuits et jours. Alors, quand ils ont usé toutes les solutions sans résoudre le problème, ils ont fait appel au Sorcier*.
Le Sorcier travailla toute la nuit et au petit jour, Julien pressa le bouton Start !
Le cœur se mit à battre, mais c’est avec beaucoup d’incertitudes qu’ils envoyèrent cette nouvelle bête sur la terre.
Il n’aura fallut qu’un seul tour de piste à Julien Isnard pour s’emparer de la pôle, la magie avait opérée ! Toutes les prières fut entendues, quel bonheur de revoir glisser cette Mégane dans les virages relevés ; Et le son de ce nouveau moteur est un pur plaisir. Mais personne n’a pensé à prier pour le faisceau électrique …. Parti en fumée !
Mais que ni ni, ce n’est pas un faisceau qui va venir ternir cette journée ! Un autre tour de magie (enfin presque) et ça repart !
Vous l’aurez deviné, il conserve sa place de Saint parmi les Saints !
Mais tout n’est pas joué d’avance pour le Challenge car Christophe Champin (Citroën C4) et André Juliot (Ford Puma Cosworth) ont bien failli bousculer l’ordre des choses. Ce dernier a fait perdre la voix de Bernard Joubert tellement le spectacle fut intense et le résultat incertain. La Ford en tête de la course durant 4 tours a cravaché plus que jamais. Ces 3 là ce sont partagés les manches et nous ont offert un spectacle du feu de Dieu !
*Le Sorcier de Saint-Soulan : Pierrot Saubiac

Au Royaume de l’autocross, nous avons baptisé ce weekend à Mazan : Philippe Rota. Je crois qu’il n’a toujours pas réalisé que son nom serait inscrit sur le tableau d’honneur des vainqueurs de Mazan.
Confiant grâce à son bon résultat de Bellegarde il y a 15 jours, il fait 3ème temps aux essais et gagne sans difficulté ses 3 manches. La machine est exceptionnelle et ce weekend il a réuni tous les bons éléments pour être au top du top ! La finale n’est pas de tout repos car Denis Bertrand, plus rapide de quelques centièmes est en embuscade, il guète la moindre ouverture, en vain ! Il gagne Mazan alors qu’en première ligne il y avait à côté de lui, D.Bertrand et J. Vidal et derrière lui, Eric Queyrel et Pascal Millon. Le départ fut sa victoire. Philippe ROTA est l’homme à battre cette année ! Pour moi la surprise est venue d’un pilote du CORAC, Benoit Gobrecht. Sur un Gembo à moteur Clio, il s’est battu comme un diable et a chassé le lièvre turquoise durant deux manches! Petite déception pour Jérôme Vidal qui était pourtant redoutable sur les départs, il rate celui de la finale et termine 6ème. Mais grande satisfaction lorsqu'il est tiré au sort parmi les moteurs AUTO et remporte les 6litres d'huile F1 IGOL!  

 

 

 

 

 

 

 

 

Le son c'est par là: http://www.facebook.com/pages/Grenoble-Fra...712711&comments

 

Reportage sur Foz Coa et St Martin Valméroux par Médiasport.cz

Nos confrères très connus de Médiasport.cz ont sorti la première vidéo concernant le championnat d'Europe 2011. A voir!

http://www.mediasport.cz/autocross/video/ax_mag2011_kveten.html


 

Vidéo: Mazan 2010



user posted image << Cliquer ici

 

St Martin V. On a refait le match!

Déception. Il était pourtant aux avants postes. Des essais chronométrés aux manches qualificatives, il avait su faire sa place. Après avoir largement brillé au Portugal, Johnny Feuillade avait bien l'intention de rééditer cette performance. Premier temps de la première série des chronos, troisième de la seconde, il s'imposait dans la dernière des qualifs après deux place de second dans les premières. Malheureusement la mécanique en a décidé autrement mais démonstration, là encore, fut faite.

 

St Martin V. On refait le match?

Confirmation. On le sait, Laurent Massip sait construire des autos. C'était bien connu à l'intérieur de nos frontières, en Italie aussi, mais maintenant ça l'est au niveau Européen. Déjà impressionnant de rapidité aux mains expertes de Damien Crépeau l'an passé à St Igny de Vers, la perf a été confirmée par Maxim Rigaudière à St Martin Valméroux. De conception plus moderne, pensée différemment, ayant bien exploité le règlement la machine du constructeur Gardois et son pilote n'ont laissé que des miettes à la concurrence.

 

St Martin V. On refait le match?

Confirmation. Sympas Valentin Korshunov et son équipe avec qui votre serviteur, bien accompagné comme d'habitude, a fait connaissance le vendredi soir. La Ford Fiesta montée par TT Motorsport est superbe, et le pilote Russe ,quasi professionnel, salarié de la firme Vlast Truda, propriétaire de la voiture pas manchot. Sa troisième place en finale et sa première au classement provisoire du championnat d'Europe en sont la preuve. Concernant cette soirée, bien aidé par les traductions, en Anglais, de Vladislav Demkin et de Florian, quand le premier était là, nous avons pu apprendre quelques expressions typiques... Quand il n'y était pas, nous nous sommes sentis un peu seuls quand même...Tchout Tchout! Mais que c'est chouette l'Europe!

TT Mortorsport: http://www.ttmotorsport.lv

 

St Martin V. On refait le match?

Emotion. Grosse émotion pour cette sorte de gâteau  qu'a été  le podium de la finale des buggys 1600. Il faut dire que Florent Tafani n'y est pas allé de main morte. Gêné par les départs cannons de John Lagodny il a dû batailler ferme pour passer le Luxembourgeois lors des deux dernières qualifs et en finale. Tout heureux de cette première victoire Européenne et relâchant cette pression subie tout au long de ce meeting, le pilote Lyonnais s'est abandonné au micro de Florian. La marseillaise et les sourires des trois protagonistes sont de fait devenus la cerise de ce beau dessert...

 
Plus d'articles...